Historique

Concours de musique Clermont-Pépin

Le Concours de musique Clermont-Pépin a vu le jour en 1986 grâce à l’initiative de Soeur Thérèse Filion, de François Fréchette et de Raymond Lessard. Il a été conçu dans le but d’encourager et de stimuler l’éclosion de nouveaux talents dans le domaine de la musique classique en Beauce et, le cas échéant, au Québec.

Cet événement culturel majeur jouissait d’une réputation d’excellence tant au niveau de la qualité de ses participants que de sa solide organisation. Chaque année, des juges de très haut calibre étaient invités à venir écouter et commenter les prestations de tous ces beaux talents.

De plus, chaque année, près de 10 000 $ étaient remis en bourses aux gagnants des différentes catégories en guise de récompense et d’encouragement.

Pour tous les jeunes artistes qui envisageaient une carrière professionnelle dans le domaine de la musique classique, le Concours de musique Clermont-Pépin constituait une occasion exceptionnelle de parfaire leur art et de se faire connaître.

Festival Clermont-Pépin

Afin de mieux répondre aux attentes des jeunes talents de la région, plusieurs changements furent apportés à la formule originale durant l’année 2011. Pour bien signifier cette transition, le Concours de musique Clermont-Pépin devint le Festival Clermont-Pépin. La nouvelle formule permet l'émergence des talents locaux tout en continuant d'attirer des gens de partout en province.